Rechercher
  • Dieulefit ensemble

Une initiative « Paniers bio solidaires »

Mis à jour : 19 avr. 2020



Mi-mars 2020, du fait de la pandémie et du confinement, le ravitaillement est devenu plus compliqué pour les habitants (déplacements limités, pas de cantine scolaire ni de courses à Montélimar). Partant de ce constat et de l’isolement de personnes âgées ou fragiles, un projet de paniers bio solidaires est né au sein de « Dieulefit ensemble » pour désengorger les magasins et le marché, limiter les zones et la durée de contact. Cette alternative exclusivement bio vient renforcer l’offre de livraisons des commerces dieulefitois.

Ce projet s’est concrétisé grâce à deux personnes en recherche d’emploi, qui ont conçu un site convivial pour réserver ces paniers en ligne : www.vivre.bio.


Démarré le 24 mars avec 30 paniers, ce service bénévole en achemine aujourd’hui près de 150. Alimentés par 15 producteurs et partenaires locaux, ces paniers sont distribués au centre bourg, grâce au local prêté par l’association « Le Lien 26 » pour leur stockage. Ils sont aussi livrés à domicile grâce à la contribution efficace d’une douzaine de bénévoles à vélo. Signalons que des mesures strictes de sécurité sanitaire sont appliquées avec rigueur : port de masques et gants, boîte à billets pour éviter le contact.

Après deux semaines de fonctionnement, le bilan du projet « Paniers bio solidaires » est très positif à tous les niveaux :

  • des habitants ravis, notamment ceux qui ont des difficultés de déplacement ;

  • une mutualisation des achats avec 2-3 paniers par commande ;

  • des paniers remplis de produits locaux, de saison et bio, donc sains pour le corps et pour la planète ;

  • des bénévoles heureux de maintenir des contacts avec les habitants inquiets de la situation et de pouvoir apporter leur contribution pour un mieux-vivre ensemble ;

  • des producteurs contents de trouver des débouchés pour leurs produits et heureux de partager leur engagement pour l’agriculture bio !

Signalons que L’Arbre Vert et l’Association Familiale sont des partenaires pour relayer l’information à leurs bénéficiaires n’ayant pas internet et pouvant requérir une attention particulière.

Un grand merci à une marchande de légumes et fruits bio sur le marché du vendredi, qui a généreusement offerts 120 kg de légumes. Ceux-ci ont été distribués aux familles suivies par les associations « Espoir » et « Passerelle ».


Si vous connaissez des personnes isolées, n'hésitez pas à leur donner l’information. Tous les détails en ligne sur le site : https://vivre.bio


Bénévoles prêts la distribution sur place et pour la livraison à vélo.


Une belle initiative d’intérêt général, pour les habitants confinés, pour aider les producteurs locaux et développer les liens entre producteurs et consommateurs.

Cependant, certains aliments sont difficiles à trouver localement. Cela nous encourage à penser qu’il y a urgence à relocaliser notre production alimentaire, notamment au niveau maraîchage et poulaillers, pour des raisons écologiques (éviter les transports inutiles), sociales (créer de l’emploi), de santé (favoriser les produits de saison et biologiques) et de sécurité alimentaire (capacité du territoire à se nourrir en cas de crise).

L’actualité tragique de ce dernier mois prouve à quel point des secteurs vitaux de l’économie, dont l’agriculture, doivent être relocalisés en France, y compris à l’intérieur de notre territoire.

Laurence Girard, co-référente du Groupe Action Projet relocalisation alimentaire

Édition : Dieulefit ensemble – Osons une transition heureuse

Responsables de la publication : Geneviève Morenas et Christian Bussat

91 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
  • Facebook